La Stib lance une campagne de sensibilisation à destination des vélos et des trottinettes

En 2020, le nombre d'accidents entre un bus ou un tram de la Stib et un vélo, une trottinette (ou autre engin de micromobilité) était de 55, contre 62 l'année dernière.

La Stib lance une campagne de sensibilisation à destination des vélos et des trottinettes
©DR

La Stib lance une campagne de sensibilisation à destination des cyclistes et des conducteurs de trottinettes afin de leur rappeler l'importance du code de la route et de les appeler à être vigilants, a fait savoir lundi l'organisme bruxellois de transport public par voie de communiqué. En 2020, le nombre d'accidents entre un bus ou un tram de la Stib et un vélo, une trottinette (ou autre engin de micromobilité) était de 55, contre 62 l'année dernière. Si ces chiffres restent relativement peu élevés au regard des 1.250 trams circulant quotidiennement à Bruxelles et de la présence toujours plus accrue des vélos et des trottinettes, la Stib veut tout faire pour réduire les risques.

Pour ce faire, elle rappelle qu'un tram, étant sur des rails, met plus de temps pour freiner et ne peut dévier de sa trajectoire pour éviter un obstacle. C'est la raison pour laquelle il est toujours prioritaire.

Au niveau des bus, la Stib souligne que ceux-ci possèdent des angles morts ne permettant pas toujours aux chauffeurs de voir ce qu'il y a autour d'eux. Dès lors, lorsque le clignotant du véhicule est activé pour "quitter l'arrêt en agglomération, le code de la route impose aux autres usagers d'attendre qu'il effectue sa manœuvre. On ne peut donc pas le dépasser", signale la Stib.

Cette campagne englobe également les métros, dont les stations subissent parfois les comportements irréfléchis de certains cyclistes ou utilisateurs de trottinettes. La Stib prévient qu'il est interdit de rouler dans les couloirs des stations et sur les quais. Il n'est pas autorisé non plus de laisser les trottinettes et vélos en libre-service ailleurs qu'à la surface.

La campagne de sensibilisation se déclinera dans les bus et les trams, mais également sur les réseaux sociaux. Le visuel proposera une trottinette ou un vélo encastré dans un véhicule, avec un slogan "Ne finissez pas dans ce bus, laissez-le quitter son arrêt".