Des débordements également constatés à Schaerbeek après Belgique-Maroc

La police a dû intervenir en nombre.

 Les quatre auteurs sont en fuite.
©BELGA

Un peloton de police, d'environ 40 effectifs, est intervenu dimanche soir sur la place du Pavillon à Schaerbeek, pour des débordements en marge du match de football qui a opposé la Belgique au Maroc, dimanche après-midi, dans le cadre de la Coupe du monde au Qatar. "La situation est actuellement sous contrôle. Aucun dégât important n'est à déplorer et aucun blessé non plus", a déclaré à l'agence Belga le commissaire Michaël De Beul, porte-parole de la zone de Bruxelles-Nord.

"Nous avons dispersé un groupe, place du Pavillon à Schaerbeek, qui fêtait la victoire de l'équipe nationale marocaine de football, sans trop de problème au départ, mais qui a commencé ensuite à s'en prendre aux véhicules qui passaient", a expliqué le commissaire de police. "C'était à tel point qu'il y avait danger pour l'intégrité physique des personnes, raison pour laquelle nous sommes intervenus pour les disperser", a-t-il indiqué, dimanche vers 18h45.

"Pour l'instant, on occupe le territoire et donc il n'y a plus d'incidents", a-t-il poursuivi. "Il s'est agi d'incidents mineurs. Il n'y a pas de blessés et, à ma connaissance, pas de dégâts aux véhicules. À l'heure où l'on se parle, il n'y a pas non plus d'arrestations, mais ça peut évoluer. Pour l'instant, notre mission première est de rétablir l'ordre."