Les émeutes à Bruxelles dans les pages du New York Times: les débordements de dimanche retentissent jusqu’aux Etats-Unis

Les tristes événements qui se sont déroulés hier soir après la victoire des Lions de l’Atlas contre les Diables rouges ne sont pas passés inaperçus. Au point de traverser l’Océan atlantique.

Ce dimanche, des débordements ont éclaté à travers le pays suite à la victoire du Maroc contre la Belgique en phase de groupe de la Coupe du monde au Qatar. Ce qui devait être une fête pour certains a largement dérapé et de nombreux heurts avec les forces de l’ordre ainsi que d’importants dégâts sont malheureusement à déplorer.

L’affaire s’est rapidement propagée pour sortir des limites de nos frontières et atterrir jusqu’aux… États-Unis ! Le New York Times, l’un des journaux américains les plus réputés, a ainsi accordé un article aux tristes événements qui se sont déroulés dans notre pays, notamment à Bruxelles et à Anvers.

”Une vidéo montre des gens à Bruxelles, capitale belge, retourner une voiture et y mettre le feu”, peut-on ainsi lire. “Des sources locales font état d’émeutiers qui ont également incendié des scooters électriques et qui ont jeté des briques sur d’autres véhicules. La police a répondu avec des autopompes et du gaz lacrymogène pour disperser les foules”, écrivent-ils également.

Le média américain expose par la même occasion les débordements qui ont pris place à Rotterdam, aux Pays-Bas cette fois : “Des images partagées en ligne montraient des véhicules calcinés au milieu d’une rue”.

Selon un premier bilan, la police de Bruxelles a procédé à une dizaine d’arrestations administratives et à une arrestation judiciaire suite à ces émeutes.