Bruxelles championne du monde des embouteillages ? Voici le classement obtenu par notre capitale

Le baromètre du trafic de TomTom a placé Bruxelles 14e ville la plus embouteillée, parmi 389 cités dans le monde.

Cassandra Crahay
Circulation by night in Bruxxels | Circulation de nuit à Bruxelles 20/10/2017
Un cliché des embouteillages dans le centre de Bruxelles : une image très fréquente... ©BELGA

En analysant les données des utilisateurs de ses services de navigation en temps réel, le néerlandais TomTom établit un baromètre annuel des embouteillages dans le monde. Et Bruxelles décroche la 14ème place de ce classement… peu glorieux.

Londres remporte la première place de ce classement, suivie par Bengaluru en Inde et Dublin.

Moins de voitures mais plus d’embouteillages

Depuis 2015, le nombre de voitures en circulation dans la capitale n’augmente plus. Aux heures de pointe, il a même diminué. Pourtant, le trafic routier, lui, ne faiblit pas ! En 2019, Bruxelles était la 16e pire ville du monde en matière de circulation. Elle atteint la 14ème place trois ans plus tard.

La Région bruxelloise souhaite encourager les déplacements alternatifs à la voiture tels que les transports en commun, la marche ou le vélo. Une volonté demandant des aménagements qui ont forcément un impact sur la circulation automobile. Les trois bandes circulation du boulevard Général Jacques à Ixelles, par exemple, ont été réduites par endroits afin de laisser la place à une piste cyclable. Des aménagements comme celui-ci laissent de facto moins de place aux automobilistes.

Selon le Moniteur automobile belge, les navetteurs bruxellois doivent compter en moyenne 25 min 30 s pour parcourir 10 km, à une vitesse de 20 km/h. Une perte de temps considérable… Chaque année les automobilistes perdraient jusqu’à 236 heures, soit près de 10 jours, dans les bouchons !

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...