Les éditions précédentes se déroulaient d'ordinaire au Bois de la Cambre, mais ce samedi les organisateurs ont opté pour le Parc du Cinquantenaire en raison de la tenue possible de la Boum 2, un événement pourtant interdit prévu à 16h00.

Un certain nombre de participants à la manifestation cycliste ont par ailleurs fait savoir sur les réseaux sociaux qu'ils assisteraient également à cet événement au Bois de la Cambre.


La promenade cycliste n'est pas une initiative du collectif L'Abîme, qui a mis sur pied La Boum 2, mais des groupes d'action Wake Up Belgium, Trace Ton Cercle / Sign Je Hart, Brussels By Night Federation, Collectif Resto / Bar BXL et Cycle For Freedom.

Ceux-ci demandent que l'on mette un terme à un certain nombre de mesures qui, à leur avis, sont inutilement restrictives et peu utiles dans la lutte contre la pandémie.

Ils demandent, en outre, à ce que les secteurs de l'horeca et de la culture puissent à nouveau ouvrir, à condition que les protocoles de sécurité nécessaires soient mis en place.

"Après un an, il devrait être possible de retrouver un certain nombre de libertés", estiment les manifestants.