Bruxelles
Le gouvernement a "reclassé" les parties bruxelloises de ces deux entrées de Bruxelles en voirie urbaines.

Ce matin, le gouvernement bruxellois a pris une décision qui risque de chambouler la vie des navetteurs et des Bruxellois. Cet arrêté reclasse les parties bruxelloises de l'E40 à Reyers et de l'A12 à Neder-Over-Heembeek. Cette décision implique qu'à terme, les limitations de vitesse sur ces deux grosses entrées de ville seront largement réduites. La décision formelle de la limite de vitesse n'est pas encore arrêtée mais l'on parle de 50 à 80 km/h maximum. En projet également, la réduction des voies de circulation à deux fois deux bandes pour l'A12 et deux fois quatre bandes pour l'E40.

Cette décision est la suite logique du projet bruxellois baptisé Parkway de Bruxelles. Dans le cadre du schéma Directeur de la Zone Levier n°12 RTBF-VRT, il est en effet prévu, entre autres, de "revalorisation de l'image de l'entrée Est de la ville, d'intégrer l'E40 dans la ville par sa transformation en boulevard urbain, via la réduction du nombre de bandes de circulation et la création de nouvelles voiries de desserte, de renforcer les connexions entre les quartiers situés de part et d'autre du boulevard réaménagé notamment par la création de nouvelles liaisons piétonnes et cyclables (passerelles), de créer un nouvel espace vert le long du futur boulevard urbain, zone de transition et espace éventuel de promenade entre le boulevard urbain et la rue Colonel Bourg, etc.