Le but est d'encourager le recours à une carte réutilisable. Il deviendra ainsi plus avantageux de voyager sur le réseau de la Stib au moyen d'une carte Mobib ou via le nouveau système EMV mis en place depuis juillet, qui permet d'acheter et valider son titre de transport grâce à sa carte de banque ou son smartphone. Depuis son lancement, plus de 265.000 transactions ont été effectuées grâce au EMV, signale par ailleurs la Stib.

Opter pour un ticket jetable coûtera 50 centimes de supplément dès le 11 octobre. En 2019, 4% des voyages avaient été payés avec un ticket jetable. "Les tickets jetables contiennent des éléments en métal et ne peuvent dès lors pas être recyclés. Ils ne peuvent pas être rechargés car ils sont plus fragiles qu'une carte Mobib ou une carte bancaire", explique la Stib, qui souhaite diriger ses clients vers des moyens de transport "plus durables".

La société de transports en commun bruxelloise souligne que l'introduction du supplément sera opérée avec "des mesures d'accompagnement. Les groupes cibles précarisés peuvent déjà bénéficier de tarifs préférentiels. Une distribution de cartes Mobib gratuites est également prévue avec l'aide d'organisations spécialisées dans le secteur social".