Concernant les centres commerciaux Woluwe Shopping Center, Docks Bruxsel et Westland Shopping Center qui ont été ciblés vendredi en fin de journée par une alerte à la bombe, les recherches effectuées par des services spécialisés n'ont pas révélé de danger, selon Olivier Slosse, le porte-parole de la police de Bruxelles-Ixelles, et AG Real Estate, qui assure l'exploitation du Woluwe Shopping Center et qui est propriétaire-gestionnaire du Westland Shopping Center.

Le Woluwe Shopping Center a dû être évacué préventivement vendredi en fin d'après-midi sur ordre de la police. Les vérifications d'usage n'ont pas révélé de danger. Le centre commercial a pu rouvrir ses portes normalement samedi à 10H00.

Le Westland Shopping Center a également été contrôlé en fin de journée par les services spécialisés de la police. La clientèle présente dans le shopping n'a pas été évacuée vendredi en fin de journée, étant donné que l'heure de fermeture approchait. Les nouvelles entrées avaient cependant été interdites et des contrôles de sécurité effectués. Le centre commercial a ouvert ses portes comme prévu ce samedi à 10H00.

Pour Docks Bruxsel, les recherches ont été interrompues en soirée et ont recommencé en matinée. A la reprise, bien avant l'ouverture du centre commercial, "il y avait encore 60 magasins à vérifier", a expliqué Olivier Slosse, porte-parole de la police de Bruxelles-Ixelles (Bruxelles, Laeken, Haren, Neder-over-Heembeek et Ixelles). "Il faut pouvoir avoir accès à tous les endroits et certains responsables de magasins n'étaient plus sur place hier soir." Le screening a finalement duré jusque 10H30 ce matin. Aucun élément suspect n'a été découvert. Le centre a alors pu rouvrir ses portes au public.