Le secteur touristique bruxellois a enregistré cette année quelque 9,4 millions de nuitées, selon les chiffres de l'office du tourisme et des congrès Visit.Brussels publiés jeudi par Le Soir. 

C'est du jamais vu. Le nombre de nuitées était encore de 5 millions en 2010. La bonne santé du secteur s'explique notamment par les salons et congrès organisés en Région bruxelloise, qui ont généré 11% de nuitées supplémentaires en un an.

"Cela nous permet d'être quasi à l'équilibre, entre le tourisme d'affaires et le tourisme de loisirs", se réjouit Patrick Bontinck, CEO de Visit.Brussels. "C'est mieux si l'on veut garantir une fréquentation constante des hôtels, au lieu d'une succession de pics et de périodes calmes. Aujourd'hui, nous sommes à un taux d'occupation de 80% la semaine, 65% le week-end."

La Brussels Hotels Association confirme un taux d'occupation de 75,3% des hôtels bruxellois en 2019, en légère hausse (+2,5%) par rapport à l'an dernier. "C'est une croissance positive, mais on est dans un autre ordre de grandeur" que l'ensemble du secteur, précise un porte-parole de la BHA.

Les 9,4 millions de nuitées recensées par Visit.Brussels concernent en effet tous les types de logements, en ce compris les formules privées de type airbnb. La BHA ne peut à ce stade pas fournir de données précises quant au nombre de nuitées de ses membres en 2019.