Social

Manque d’information quand au Secal

Au 31 décembre 2009, le Service des créances alimentaires (Secal) avait traité 33 534 demandes alors que quelques 150 000 personnes ne perçoivent pas, ou avec retard, les pensions auxquelles elles ont droit, indique la députée bruxelloise Céline Fremault (CDH) qui a interrogé au parlement la ministre Evelyne Huytebroeck, compétente pour l’Aide aux personnes au niveau de la Commission communautaire commune (Cocom), à ce sujet.

De la réponse de la ministre, il ressort en réalité "que de nombreuses femmes ignorent encore l’existence de ce service", créé pour endiguer le phénomène de non-paiement et éviter à certaines femmes de tomber dans la précarité, poursuit Céline Fremault. Des campagnes d’informations devraient être mises en place prochainement au niveau des associations actives en région bruxelloise, indique encore la députée régionale.