Produits locaux, fruits et légumes de saison, aliments bios, plats végétariens et organisation zéro déchet : ils sont 17 cette année à rejoindre la communauté Good Food, portant à septante le nombre de restaurateurs qui la composent. "L’offre Good Food est de plus en plus variée à Bruxelles. Il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses, à n’importe quel moment de la journée. C’est important quand on sait qu’en temps normal, les Bruxellois(es) prennent la moitié de leurs repas à l’extérieur", explique la porte-parole de Bruxelles Environnement Pascale Hourman.

Parmi ces 17 nouveaux labellisés, le Boentje Café de la place Colignon à Schaerbeek. Ouvert il y a deux ans et demi, il a été fondé par Sandrine Belgrado et Victoria Lavenne. "On s’est d’abord intéressées au zéro déchet dans notre vie privée, notamment en commençant à faire nos produits ménagers nous-mêmes. Plus tard, quand on s’est lancées dans l’ouverture du café, il était évident qu’il s’inscrirait dans cette philosophie durable."

Outre le mobilier, uniquement composé de pièces récupérées, Sandrine et Victoria ont mis en place une série de mesures pour obtenir les trois toques du label. "On utilise exclusivement des produits européens, et des fruits et légumes uniquement de saison. On achète des produits les plus bruts possible, ils sont donc de meilleure qualité. Et nous n’avons aucun récipient en plastique : tout est en verre pour pouvoir être réutilisé."

Une organisation qui n’est pas sans contraintes. "Le verre coûte plus cher que le plastique. Il demande une attention particulière au niveau de l’hygiène et donc du temps. Ce label vient récompenser nos efforts, c’est encourageant car tu sens que ce que tu fais est valorisé. Et ça crée un réseau avec les autres restaurants labellisés", se réjouit Sandrine.

Les septante restaurateurs labellisés ainsi que les producteurs locaux sont à retrouver sur le site de Good Food. Les restaurateurs qui souhaitent obtenir le label peuvent introduire leur candidature jusqu’au 10 septembre.