Le montage démarre ce lundi. Ouverture officielle vendredi prochain, jusqu’au 19 novembre.

Cela fait plus de quatre ans que René Bufkens attend la bonne nouvelle. Cette fois, c’est fait. Sa Grande Roue s’installera sur la place Poelaert pendant trois mois. Ouverture vendredi 6 septembre prochain, fermeture le 19 novembre. La Grande Roue sera rapidement remontée place Sainte-Catherine pour Plaisirs d’Hiver.

"Je ne pouvais pas rêver une meilleure place", se réjouit le forain. "C’est même mieux que la Grand-Place. Une fois en haut, on a la plus belle vue sur Bruxelles et ses environs. Et, de partout à Bruxelles, on pourra la voir." Pour mémoire, la Grande Roue avait installé ses cabines avenue de Stalingrad voici quelques années. "J’étais content mais nous l’avions monté à l’époque des attentats. La période était compliquée."

L’option de la place De Brouckère avait été évoquée, avant d’être recalée pour deux raisons : le métro juste en dessous aurait engendré des problèmes de stabilité et "la présence de la grande tour de la Cité administrative juste à côté aurait rendu la Grande Roue plus petite", confie René Bufkens.

Pour info, sa Grande Roue monte à 55 mètres. Un touriste installé tout en haut de la Grande Roue sera ainsi à près de 100 mètres plus haut que la rue Haute, dans le quartier des Marolles.

Pour l’échevin bruxellois en charge du dossier Fabian Maingain (Défi), ce test de trois mois pourrait déboucher sur une installation permanente s’il est concluant. "Toutes les grandes villes européennes ont ce type d’attraction. Ici, nous sommes sur un lieu splendide doté d’un point de vue extraordinaire. Nous ferons une évaluation à l’issue des trois mois. Nous n’avons pas de plan préétabli mais, effectivement, nous sommes preneurs d’avoir une Grande Roue permanente à Bruxelles", commente l’échevin.

"Il est trop tôt pour décider si cette Grande Roue doit rester toute l’année au même endroit ou si elle doit se déplacer - de façon plus événementielle - dans les différents quartiers de la Ville. Les deux options présentent un intérêt mais rien n’est tranché. Nous analyserons la situation dans trois mois et ferons le point ensuite."

Concrètement, la Grande Roue ouvrira tous les jours de 10 h à 23 h, sept jours sur sept. En cas d’insuccès, René Bufkens pourrait fermer son manège un peu plus tôt. Les prix ? 8 euros pour les adultes, 5 euros pour les enfants (-12 ans). C’est aussi moins cher si vous venez en groupe. La Grande Roue de René Bufkens dispose d’une capsule accessible aux PMR.

Forain depuis plusieurs générations et spécialisé dans les Grandes Roues depuis 36 ans, René Bufkens possède cinq Grandes Roues. Outre celle de Plaisirs d’Hiver et désormais de la place Poelaert, il gère une Grand Roue permanente - "l’ancienne de la Foire de Paris" - à Budapest pour douze années encore. Une troisième a passé l’été à Middelkerke, la quatrième trône à Paris. "J’en attends une cinquième pour le mois d’octobre. Elle ira à Anvers."