L'objectif est de libérer l'espace pour permettre aux impétrants d'entreprendre une série de travaux préparatoires.

Ce lundi, les services de la Ville de Bruxelles ont commencé à ôter une partie du mobilier urbain qui avait été installé à l’occasion de l’aménagement du piétonnier, le 28 juin dernier. Seuls les parlements (bancs en tribune), les grumes (rondins de bois) et le mobilier de la place de Brouckère resteront. "L’objectif est de libérer l’espace pour permettre aux impétrants d’entreprendre une série de travaux de voirie préparatoires à l’aménagement proprement dit du piétonnier fixé, lui, au printemps 2016", explique Fabrice Voogt, porte-parole du bourgmestre Yvan Mayeur (PS).

Les premiers ancrages ont été démontés ce lundi. Le mobilier sera emporté mercredi. Sont essentiellement amenés à disparaître : les bancs et le podium place de la Bourse. À noter que les tables de ping-pong et les échiquiers resteront en place.

Dans le même temps, la partie du piétonnier comprise entre la rue Plattesteen et la place Fontainas va, elle, bénéficier d’un nouveau marquage au sol. Il doit permettre de mieux délimiter l’espace dévolu aux piétons et celui toujours autorisé pour les voitures, en direction de la place Fontainas. "Des pentagones de couleurs verte, semblables à ceux qui existent déjà sur l’ensemble du piétonnier, seront peints sur le sol dans la partie réservée aux piétons. Des grumes seront installées ainsi que des bacs à plantes", précise la Ville.