Bruxelles Les taximen disposeront d’un code d’accès permettant d’abaisser les bornes.

Un accord est en passe d’être conclu entre la Ville de Bruxelles et les taximen concernant l’accès au piétonnier, rapportent nos confrères de la Dernière Heure. Ce qui n’était pourtant pas gagné ! Au départ, les autorités locales entendaient empêcher la circulation de l’ensemble des voitures, en ce compris les taxis.

"Cela aurait été une catastrophe pour les habitants et les taximen. Par exemple, les personnes âgées vivant dans la zone piétonne n’auraient pu plus être déposées devant leur domicile. Il y a également plusieurs hôtels dont les clients arrivent en taxi depuis l’aéroport de Zaventem", explique Pierre Steenberghen, secrétaire général du GTL (Groupement national des entreprises de taxis).

À trois semaines de la mise en piétonnier des boulevards du centre depuis la place De Brouckère jusqu’aux abords de la rue du Lombard, les taximen sont soulagés. Finalement, ils pourront accéder à l’ensemble de la future zone piétonne à condition de respecter diverses conditions.

Pour des raisons évidentes de sécurité, les taximen devront circuler à une allure très réduite. "Il s’agira de rouler à pas d’hommes, soit en-dessous de 10 km/h. Ceux qui ne respecteront pas cette règle perdront leur code d’accès", précise Pierre Steenberghen.

Concrètement , les sociétés de taxis devront fournir les certificats d’immatriculation pour obtenir un code d’accès. Ce code qui permettra d’abaisser les bornes bloquant les entrées du piétonnier sera modifié régulièrement. "Tous les détails pratiques ne sont pas encore réglés. Ils sont encore en train de travailler l’aspect informatique", nous informe le secrétaire général du GTL.

Le cabinet de l’échevine bruxelloise de la Mobilité, Els Ampe (Open VLD), confirme que cela se passera comme dans la zone déjà piétonne située autour de la Grand-Place. "Après la fermeture des bornes à 11 h du matin, les taximen qui auront les codes d’accès pourront venir déposer et chercher des clients. Mais ils devront veiller à emprunter le chemin le plus court pour entrer et quitter le piétonnier."

Pour rappel, la mise en piétonnier initiée par la majorité PS-MR de la Ville sera effective à partir du 29 juin prochain, une date choisie en fonction des vacances scolaires et du démarrage de premiers travaux effectués par les impétrants dont Sibelga. Le véritable réaménage- ment des boulevards interviendra, quant à lui, à l’issue de cette phase test de huit mois.