Les autorités de Beliris et de la Région bruxelloise et de deux communes concernées ont donné le coup d'envoi lundi d'un vaste chantier de réaménagement de l'espace public intégrant la Porte de Ninove, la Petite Ceinture Ouest et des terrains sur lesquels sera implanté un parc de plus de deux hectares.

Les travaux porteront durant les premiers mois sur la démolition et la dépollution de la zone destinée au parc. Le réaménagement proprement dit devrait commencer d'ici la fin de l'année et s'étendre jusqu'au printemps 2019. Depuis la mouture initiale du projet, il y a eu pas mal de changement. L'immeuble de logements sociaux (107) initialement prévu dans la zone verte a été placé à sa périphérie, à côté de l'institut des Arts et Métiers.

L'opération lancée lundi par le président de Beliris Didier Reynders (MR), les ministres bruxellois Pascal Smet (sp.a-Travaux publics) et Céline Fremault (cdH-Environnement, Logement) et les bourgmestre de la Ville de Bruxelles Yvan Mayeur (PS), et de Molenbeek, Françoise Schepmans (MR) permettra de simplifier le dispositif routier. Il n'y aura ainsi plus qu'un vaste carrefour entre l'axe de la chaussée de Ninove et la Petite Ceinture ouest.

Beliris injectera quelque 22 millions d'euros dans le réaménagement de la zone en ce compris la modification de la ligne de tram (qui ne traversera pas le parc). La SLRB a prévu pour sa part un budget de 500.000 euros pour dépolluer le sol.

Selon la ministre bruxelloise de l'Environnement, Céline Fremault (cdH), Bruxelles Environnement, futur gestionnaire du parc, en réalisera l'aménagement, au terme d'un processus participatif avec les habitants.