Le policier avait abordé un peu plus tôt un groupe de jeunes parce qu'ils ne portaient pas de masque. Il semble qu'il ait été attaqué par ces mêmes personnes peu après.

Après avoir été révélée dans Het Nieuwsblad, l'information a ensuite été confirmée par le parquet de Bruxelles ce lundi. Deux suspects ont été interpellés puis relâchés par le juge d'instruction après avoir été interrogés. Les faits se sont produits vendredi soir à la station de métro Hermann-Debroux à Auderghem, à Bruxelles. Le policier, âgé de 65 ans, n'était plus en service et rentrait chez lui en civil. Lorsqu'il a vu un groupe de jeunes qui, malgré l'obligation, ne portaient pas de masque buccal dans le métro, il leur a rappelé la mesure sanitaire. Ils ont ignoré cette remarque.

Quelques instants plus tard, le policier est tombé dans une embuscade tendue par une bande de jeunes, probablement la même avec laquelle il avait eu un échange plus tôt. Ils l'ont attaqué et volé, puis se sont enfuis.

"Plusieurs suspects ont pu être identifiés et deux d'entre eux ont été arrêtés le soir même", a expliqué le procureur Willemien Baert. "Ils ont été mis à la disposition du juge d'instruction et, après interrogatoire, libérés sous conditions."