Bruxelles La rue Neuve arborera un tout nouveau visage dans le courant de l’année 2020.

Les travaux du côté de la rue Neuve viennent de reprendre. Pendant les soldes et les congés du bâtiment, les travaux ont été limités aux rues transversales de la rue Neuve afin de laisser suffisamment de place aux nombreux amateurs de shopping.

Mais depuis le début du mois d’août, les travaux ont repris rue Neuve en commençant par la partie à hauteur de la rue Saint-Michel. Lorsque ce morceau sera terminé, fin octobre, la partie de la rue Neuve située entre la rue Fossé aux Loups et la place du Finistère sera aussi terminée. Pendant ce temps, les travaux se poursuivent dans l’autre moitié de la rue, à savoir la partie entre la place du Finistère et le boulevard du Jardin Botanique, toujours par zone de 30 mètres. D’ici janvier 2020, la rue Neuve (hormis une partie de la place du Finistère) devrait être entièrement refaite.

Le réaménagement se poursuit également dans les rues transversales : rue de la Blanchisserie (jusqu’à début décembre), rue Saint-Michel (du 12 août à fin octobre), rue de Malines (de début septembre à janvier 2020), place du Finistère (de mi-septembre 2019 à début avril), rue du Pont Neuf (côté rue de Malines) de janvier à février, rue aux Choux de janvier à mai et enfin rue du Colombier de février à mars 2020.

"Ce planning est purement indicatif et peut encore changer en fonction des conditions météorologiques et de circonstances imprévues", explique la Ville de Bruxelles.

Le réaménagement des rues transversales se déroule principalement en deux phases : ces rues sont d’abord refaites sur un côté et, après une période de séchage d’un à deux mois, l’autre côté sera réaménagé. Pendant les travaux, l’accès aux habitations et aux commerces est garanti, et la rue demeure accessible aux piétons, cyclistes et fournisseurs. Les itinéraires de livraison seront adaptés en fonction des différents travaux et du plan antiterrorisme.

L’objectif du chantier est de désengorger la rue Neuve, aujourd’hui totalement saturée, et de proposer une offre complémentaire de commerces et Horeca. Une attention particulière est en outre accordée aux aires de repos. Ce sera notamment le cas à la place du Finistère et à la rue aux Choux. La voiture sera bannie de la rue aux Choux, laquelle deviendra une place. Enfin, un nouvel éclairage devra renforcer le sentiment de sécurité et créer une ambiance de quartier. Afin d’éviter le maximum de désagréments aux commerçants et riverains, le chantier sera effectué en différentes phases.

Les travaux devraient être définitivement terminés dans le courant de l’année prochaine. Coût du chantier : 5 millions d’euros.