La Région bruxelloise a délivré ce mercredi le certificat d’urbanisme du projet Europea qui devrait voir le jour fin 2023.

Le projet Europea avait déjà obtenu son certificat d’environnement durant l’été 2018. Avec la délivrance du certificat d’urbanisme, le dossier peut aujourd’hui faire l’objet d’une demande de permis. Cette demande sera introduite début 2019. Les permis pourront ensuite être délivrés dans les quelques mois qui suivent.

Europea consiste en la première tranche de l’ambitieux projet de redéploiement du plateau du Heysel mieux connu sous le terme projet NEO. Le contrat NEO I a été signé sur base du programme constructif suivant : un pôle commercial d'ampleur supra régionale (72.000m2), des établissements horeca (9.000m2), 575 logements (57.500m2), un nouveau cinéma (qui se substituera à l’actuel Kinepolis), des loisirs outdoor (sur la parcelle Mini-Europe), des loisirs indoor (15.000m2) consacré à un parc d’attraction "Spirouland", deux crèches (chacune de 48 places), une séniorie et 3.700 places de parkings souterraines.

Le chantier débutera fin 2019 pour une finalisation prévue, si tout se passe bien, fin 2023.

Parallèlement au projet Europea, le projet NEO 2 avance également. La construction du Centre international de conventions et de l’Hôtel, et l’exploitation de ce dernier a été confiée en septembre dernier au consortium formé par les sociétés CFE / Cofinimmo avec la participation des Ateliers Jean Nouvel, architecte de renommée mondiale. NEO 2 devrait être finalisé en 2023. Il en est de même du futur Parc des Sports.

"Je me réjouis de l’avancement de cette grande opération de requalification du plateau du Heysel qui permettra à la fois de créer un véritable nouveau morceau de ville (logements, sports, loisirs, commerces, services, tourisme…), de contribuer au rayonnement international de Bruxelles et d’amplifier son dynamisme économique (avec, entre autres, la création de l’ordre de 5.000 emplois à terme)", a commenté Philippe Close (PS), bourgmestre de la Ville de Bruxelles.