Les 19 bourgmestres de la Région bruxelloise se sont réunis ce mercredi matin. A l'ordre du jour : la mise en place, ou non, d'écrans géants dans l'espace public lors des matches de l'Euro de football. La décision des autorités locales a été unanime, il n'y aura pas d'écrans géants jusqu'au 30 juin minimum.

Les bourgmestres jugent ne pas disposer des moyens nécessaires pour garantir le respect des mesures sanitaires en vigueur. "J'ai reçu hier de la ministre de l'Intérieur une circulaire indiquant que les niveaux de réunion possibles à l'intérieur étaient de 200 personnes à l'intérieur et 400 à l'extérieur, explique le président de la conférence des bourgmestres Vincent De Wolf (MR). J'ai par ailleurs demandé une analyse technique de la faisabilité de réunir seulement 400 personnes sans que cela ne cause de trouble à l'ordre public. Le rapport de police était négatif dans le sens où on ne sait aucunement garantir que des milliers de personnes viendront pas se joindre aux 400 autorisées et ne créent des troubles en se voyant refuser l'accès à l'écran."

Le bourgmestre d'Etterbeek a ainsi proposé à ses homologues bruxellois d'interdire les écrans géants avant l'assouplissement des mesures, ce qui a été unanimement suivi. "Nous nous réunirons à nouveau à la fin du mois de juin en espérant que les chiffres nous permettent de revoir notre décision. Si les règles sanitaires sont assouplies à ce moment-là, nous devront refuser moins de personnes, ce qui permettra d'éviter les troubles à l'ordre public."

En attendant la fin du mois, les édiles vont permettre à certains établissement Horeca d'orienter leur écran de télévision vers leur terrasse. "Les bourgmestres décideront au cas par cas des aménagements à mettre en place, selon la place disponible et la capacité des établissements à faire respecter les règles. Si les citoyens consomment, ils devront être assis à 1,50 mètre de distance. Il faudra également gérer les réactions des supporters en cas de goal et de victoire pour éviter les débordements."