Une trentaine de jeunes se sont retrouvés, mercredi en début d'après-midi, sur le parking des cliniques universitaires Saint-Luc à Woluwe-Saint-Lambert, pour crier un message d'amour au personnel soignant. Cette action était organisée par les mouvements Extinction Rebellion Belgium, Extinction Rebellion Youth Belgium et Youth for Climate. Il n'y a pas eu d'arrestation. Il a été demandé aux participants de ne pas venir en même temps. Les arrivées ont donc été étalées entre 13h30 et 14h30. Les personnes ont été placées à 1,5 mètre les unes des autres. La distanciation a été respectée sous la supervision de la police, qui avait été avertie de l'action, de même que la commune. Les participants portaient un masque et se sont désinfectés les mains avec du gel hydroalcoolique.

Les jeunes ont crié des slogans comme "We love you !" et "Nurses, we love you. Thank you for what you do !" pour la sortie des infirmières, pendant le shift du personnel, entre 14h30 et 15h00. Certains soignants s'étaient mis aux fenêtres pour regarder l'action.

"C'était une action d'amour, pas une action de désobéissance civile", souligne François Dvorak, porte-parole pour Extinction Rebellion. "On voulait donner un message d'amour aux infirmières, soutenir nos héros. On sent un relâchement à 20h00. Dans mon quartier, de moins en moins de gens applaudissent. Il ne faudrait pas que, tout d'un coup, avec le déconfinement, on oublie les infirmières".