Elle se refermera le dimanche suivant. Une cinquantaine d'activités seront proposées autour du thème de l'eau. Les conférences se tiendront en ligne. Elles seront par exemple l'occasion de présenter le projet SmartWater, qui vise à développer un monitoring de la qualité des masses d'eaux superficielles à Bruxelles.

De multiples balades à vélo ou à pied sont au programme. Celle sur les traces de l'Elsbeek à Saint-Gilles rappelle que ce ruisseau alimentait au 16e siècle les fontaines de la ville et ouvre une réflexion sur le redéploiement d'un maillage bleu de surface alimenté par les eaux pluviales. Une autre promenade propose d'aller à la découverte des sources de la région.

Le chemin le long de la Woluwe dans le domaine de Val Duchesse sera de plus exceptionnellement ouvert au public et à titre gratuit.

Des activités ludiques et bénéfiques à l'environnement seront par ailleurs proposées. Une pêche au plastique en kayak sera ainsi organisée sur le canal. Le public sera également invité à Auderghem, Watermael-Boitsfort, Woluwe-Saint-Pierre et Uccle à aider les batraciens à traverser les routes en toute sécurité dans le cadre de leur migration printanière.

Une visite virtuelle sera aussi offerte sous la ville, plus précisément au niveau de la Senne et du collecteur Molenbeek. Des musées, expositions et bibliothèques se mêleront encore au programme.

La campagne de sensibilisation "Ici commence la mer", menée par les 19 communes bruxelloises, est intégrée à cette semaine thématique. Des messages de sensibilisation seront inscrits au pochoir devant des avaloirs pour inciter les Bruxellois à ne pas y jeter leurs déchets.

Les Journées bruxelloises de l'Eau sont une initiative du service public régional Bruxelles Environnement, qui bénéficie du soutien du ministre bruxellois de l'Environnement Alain Maron et qui est coordonnée par par l'ASBL Coordination Senne.