La Vrije Universiteit Brussel (VUB) a inauguré lundi, sur son campus d'Etterbeek, huit kots pour étudiants qui sont le fruit du premier projet européen de rénovation circulaire. 

Les matériaux utilisés pour ce "Circular Retrofit Lab" sont tous réutilisables et pourront être installés dans d'autres bâtiments. Cette rénovation s'intègre dans le projet européen Horizon 2020 "Buildings as Material Banks". Elle servira désormais de vitrine, puisqu'il s'agit du premier projet de rénovation circulaire européen à être mis en œuvre avec succès. Celui-ci doit démontrer que le secteur de la construction, qui est actuellement responsable de 40% de la production de déchets, peut également être plus respectueux de l'environnement.

Huit des iconiques kots du campus d'Etterbeek de l'université, qui datent déjà des années 70, ont été complètement mis à nus. Seule la structure en béton des murs, en forme de conteneur, a été conservée.

Le résultat a abouti à une rénovation moderne avec des matériaux de construction amovibles, réversibles et réutilisables, tant à l'extérieur qu'à l'intérieur, via, entre autres, des panneaux de façade préfabriqués et des techniques intelligentes d'éclairage et de chauffage. Grâce à son caractère modulaire, le bâtiment n'a désormais plus une fonction unique. "Le Lab dispose d'un espace d'exposition au rez-de-chaussée et d'un bureau au premier étage qui peuvent être transformés en deux chambres d'ami avec chacune leur kitchenette, salle-de-bain et chauffage indépendant", expose le professeur Niels De Temmerman de la VUB.

La construction a débuté en octobre dernier et s'est terminée en quelques mois à peine.