Mercredi en fin de journée, une manifestation était organisée près du commissariat de la rue de Brabant à Saint-Josse-ten-Noode pour Ibrahima, le jeune de 23 ans décédé samedi soir à la suite d'une interpellation dont les circonstances sont toujours floues. Environ 500 manifestants étaient présents mais une centaine de personnes se sont désolidarisées de la manifestation et ont attaqué les forces de l'ordre présentes en nombre. A l'aide de fumigènes, certains ont voulu avancer vers la police mais ont été contenus, notamment par des organisateurs. 




Une autopompe a été employée contre un groupe de personnes qui restaient sur place après 17h00 alors qu'un véhicule de police et du mobilier urbain ont été dégradés. Des poubelles ont été mises en feu sur la voie publique. Un début d'incendie a peu après été signalé à l'antenne de la police de la place Liedts. 


Lors de ces affrontements, les policiers ont également dû sécuriser une voie pour le cortège du roi, qui passait par la place Liedts. Le calme est revenu sur la place à 19h30. 


Retour en images sur cette triste soirée.