Avisé de ces faits, le parquet de Bruxelles a immédiatement ordonné divers devoirs d’enquête. Il a notamment requis la reprise de l’enquête par le Comité P ainsi que la saisie de images de vidéo-surveillance du complexe cellulaire ainsi que celle de son arrestation.

Un magistrat du parquet, le médecin légiste, ainsi que le comité P sont descendus sur place. Ce matin une autopsie a été réalisé par le médecin légiste dont il ressort qu’il n’y a eu aucune intervention d’un tiers et qu’il n’y a aucune trace de violence.

Des analyses toxicologiques sont actuellement toujours en cours.