Un homme de 52 ans a été interpellé et privé de liberté dans la nuit de lundi à mardi, dans le cadre de l'enquête sur la mort d'un homme à Evere, a indiqué mardi matin le parquet de Bruxelles.

 Ce dernier a précisé que les premières constatations indiquent qu'il y a eu intervention d'un tiers. Un juge d'instruction a donc été chargé d'enquêter pour meurtre. Lundi, le corps d'un homme de près de 40 ans, décédé dans des circonstances suspectes, a été retrouvé dans son appartement chaussée de Louvain à Evere.

"Les premières constatations tant du médecin légiste que du laboratoire de la police fédérale révèlent l'intervention d'un tiers dans le décès de la victime", a déclaré mardi matin Denis Goeman, porte-parole du parquet de Bruxelles. "Le parquet a saisi un juge d'instruction du chef de meurtre et est descendu avec celui-ci sur les lieux du crime lundi en fin de soirée. Plusieurs devoirs d'enquête ont été réalisés et un suspect a été interpellé dans le courant de la nuit. Il s'agit d'un homme âgé de 52 ans. Il a été privé de liberté et sera auditionné par le juge d'instruction dans le courant de la journée", a poursuivi le porte-parole, ajoutant qu'une expertise psychiatrique du suspect sera diligentée. 

Lundi soir, le corps sans vie d'un homme de près de 40 ans a été découvert dans son appartement situé chaussée de Louvain à Evere. La victime aurait reçu un coup de couteau. Le décès a tout d'abord été qualifié de suspect avant que les expertises médico-légales indiquent que l'intervention d'un tiers ne fait aucun doute. Une enquête pour meurtre est donc ouverte et un suspect a été interpellé.