Depuis des mois, un petit groupe de sans-abri occupait un porche situé sur l’angle de la chaussée de Boondael et de la rue du Belvédère, à proximité de la place Flagey. Installés avec leur matelas et des couvertures, les SDF bloquaient ainsi l’accès aux consignes du bureau de poste situé à cet endroit.

Est-ce la raison pour laquelle ils ont été chassés ? Cette semaine, des passants se sont émus de constater que les sans-abri ne sont plus les bienvenus à cet endroit. En effet, le coin où ils passaient la nuit a été barricadé à l’aide de barrières Nadar fixées avec des chaînes. "On est en décembre, c’est inhumain !", s’indignait vendredi un client d’un bar voisin.

La société bpost assure qu’elle n’est pas à l’origine de cette initiative. En effet, c’est la commune d’Ixelles qui a pris des mesures en concertation avec sa zone de police. "J’ai reçu énormément de plaintes et une pétition de la part des riverains. Le fait que ces personnes dorment à cet endroit n’était pas le principal problème. Mais il s’agissait d’individus tributaires de l’alcool qui faisaient leurs besoins à cet endroit et se montraient parfois agressifs vis-à-vis des passants", commente le bourgmestre Willy Decourty (PS).

Ce dernier assure que les occupants du porche ont été relogés par les équipes d’Hercham, une cellule de la police qui intervient auprès des habitants de la rue. "Le même travail de relogement a d’ailleurs été effectué avec les sans-abri de la rue de Hennin", ajoute le socialiste qui précise que les barrières ont été placées pour éviter une nouvelle occupation de l’espace, et ce au beau milieu de l’hiver.

Pour rappel , un dispositif anti-SDF avait déjà suscité la polémique à Ixelles en mai dernier. Les sans-abri qui s’allongeaient sur les rebords en pierre bleue du supermarché Delhaize de la rue de Hennin avaient été chassés par la direction qui avait installé des panneaux en diagonale sur les pierres, empêchant quiconque de s’y asseoir ou de s’y reposer. Face à l’indignation de certains citoyens, la chaîne avait retiré ce dispositif.