Bruxelles

Le conseil communal de Schaerbeek a approuvé mercredi soir le changement de nom de la section de la rue d'Aerschot, entre l'avenue de la Reine et la rue des Palais. Elle s'appellera rue de Cologne. Le changement sera d'application au 1er janvier prochain. Aucun riverain n'a manifesté son opposition dans le cadre de la campagne d'information. La commission royale de toponymie ne s'étant pas prononcée, son avis est considéré favorable. L'absence de retour du département du registre national ne permet pas de savoir à quelle moment de l'année en cours le changement sera effectif au niveau du registre national. Le conseil communal a en conséquence décidé, par mesure de prudence, de porter la date d'application au 1er janvier 2020.

La demande part initialement d'habitants de la rue d'Aerschot, dans sa partie sans prostitution. Ils se plaignaient d'une stigmatisation non justifiée, qui pouvait avoir des conséquences dans leurs vies quotidiennes. "La rue d'Aerschot a aujourd'hui une connotation négative", explique Marc Weber, chef de Cabinet du bourgmestre Bernard Clerfayt. "Dans la portion où il y a de la prostitution, ça restera la rue d'Aerschot. Elle est réputée et connue pour cela. Il y a des habitants, mais on ne va pas changer son nom".

La rue de Cologne est l'ancien nom de la rue d'Aerschot. Marc Weber explique que ce nom avait par le passé était donné en signe d'hommage à la ville d'Aerschot qui avait fortement souffert des bombardements allemands pendant la première guerre mondiale. Cologne est une ville de l'ouest de l'Allemagne.