Bruxelles Un an sur deux, en alternance avec le Tapis de fleurs, l’hôtel de ville de Bruxelles croule sous les fleurs agencées cette fois par une trentaine d’artistes fleuristes.

Le constat avait été posé voici une petite dizaine d’années. Beaucoup de touristes débarquant à Bruxelles aux alentours du 15 août étaient persuadés que le tapis de fleurs, annuel, n’attendait qu’eux. Mais, pas de chance, les années impaires, pas un seul bégonia n’apparaissait sur les pavés de la Grand-Place.

En 2013, l’ASBL Tapis de fleurs, VisitBrussels et l’échevinat du Tourisme de la capitale ont, pour atténuer la déception de ces touristes et attirer les amoureux des bouquets et montages floraux, lancé une première édition de Flowertime. L’hôtel de ville et sa cour ployèrent littéralement sous les fleurs. Le succès fut au rendez-vous et il fut décidé que l’événement prendrait place au calendrier des manifestations bruxelloises en alternance avec le tapis de fleurs.

Et, pour la quatrième édition qui se tiendra du 14 au 18 août, ce sont pas moins de trente artistes fleuristes internationaux et belges qui rivaliseront de talent pour faire rêver le public. "Ces artistes viennent de treize pays différents", souligne Karel Goethals, de l’ASBL Tapis de Fleurs, organisatrice de l’événement. "Il sera intéressant de voir comment chacun travaille, avec sa propre sensibilité, avec des fleurs provenant de producteurs locaux et sélectionnés par Pieter Toebaert, Directeur Général des Floralies gantoises et aussi directeur technique de Flowertime. Seul l’artiste indonésien viendra avec des feuilles de palme. Sinon, tous choisissent parmi le panel proposé par les Floraliën."

La difficulté du travail de ces artistes concerne principalement le lieu investi : l’hôtel de ville et sa cour sont classés et de nombreux objets précieux - meubles, tapisseries, tableaux - n’autorisent aucun accrochage ou dépôt de fleurs. "En tout cas, il s’agit de tenir compte du poids des installations. Pas question non plus de prendre des risques avec l’arrosage alors que, par exemple, dans la salle du conseil, de nombreux micros sont installés."

Parmi les participants à cette fête multicolore, le Manneken-Pis revêtira du 12 au 16 août une salopette de fleurs imaginée par l’artiste Geoffroy Mottart. On notera aussi qu’une installation florale - un impressionnant arc composé de 500 plantes de fuchsia - égayera également la Grand-Place, "histoire d’inviter les visiteurs à pousser les portes de l’hôtel de ville", souligne encore Karel Goethals qui garde secret ce que les visiteurs découvriront cette année.

Lors de l’édition précédente, 15 à 20 000 visiteurs ont franchi les portes de l’hôtel de ville pour profiter des créations florales proposées.

© DR

Se renseigner:

> Flowertime Hôtel de ville de Bruxelles, du 14 au 18 août. Le 14 août, de 13 à 19h (dernière entrée : 18h30) ; du 15 au 18 août, de 10 à 22h (dernière entrée : 21h30). 8 € (prévente sur le site www.flowertime.be ou sur visit.brussels/fr)

> Tous les soirs (sauf le 14 août) Entre 18 h et 22 h : concerts en live de José Luis Montiel.