Bruxelles Une agression au couteau a eu lieu dans un café il y a une semaine.

L’avenue Wielemans-Ceuppens à Forest a été le théâtre d’une violente agression mardi de la semaine dernière. Un homme a été victime d’une attaque à l’arme blanche.

La victime, un client de l’établissement Bar à Nelson, a été blessée par des coups de couteau vers 19h. Des témoins expliquent qu’une personne serait donc descendue dans le bar afin d’attaquer le client. L’homme n’a pas été blessé grièvement comme le confirme la zone de police Midi (Anderlecht, Forest et Saint-Gilles). “Les faits ont été commis par un auteur. L’enquête est toujours en cours. On essaie d’identifier le suspect qui a fait cela”, indique également la zone.

L’information a fait le tour du quartier et les riverains n’étaient pas étonnés en apprenant la nouvelle. “On a entendu parler de cette histoire d’agression. On n’est pas vraiment surpris, même si c’est grave. Ce n’est pas très calme ici notamment avec leur karaoké tard le soir. C’est un endroit bizarre avec pas mal de bruit”, raconte une habitante du quartier. Un avis qu’elle n’est pas la seule à partager. D’autres riverains ne se disent pas sereins. “Les propriétaires des lieux tiennent un autre café plus bas dans l’avenue. Je pense qu’ils sont albanais. La situation est en tout cas pareille qu’au Nelson avec les nuisances. Je n’hésite pas à appeler la police”, indique une autre habitante de l’avenue.

La DH s’est rendue dans le café où s’est déroulée l’agression. Aucun commentaire n’a été fait concernant l’attaque, ni concernant l’état actuel de la victime. “Je ne sais pas”, raconte la serveuse.

Les riverains ne comptent plus les problèmes que subit le quartier.

Cette agression n’est qu’un exemple parmi tant d’autres de ce qui se déroule habituellement dans le quartier. “On a régulièrement des problèmes, mais pas de ce degré-là. Il y a des arrachages de sac ou de chaînes par exemple. On a soulevé le souci avant les élections. Il n’y a pas de caméras de surveillance notamment. On est nulle part”, rapporte une habitante avant qu’une autre ajoute : “Il y a aussi des problèmes de drogue dans l’avenue d’après mon fils. Il les voit depuis sa fenêtre”.

Du côté du MR forestois, on explique avoir soulevé le problème durant la campagne des communales. Cédric Pierre-De Permentier tire à nouveau la sonnette d’alarme après l’agression au couteau : “Des gens du quartier, et notamment des commerçants ne se sentent pas très à l’aise car il y a des faits divers assez récurrents avec des agressions, des vols. On avait prévu de mettre en place un système de télésecours. Le commissariat est  aussi insalubre. Ce ne sont pas des conditions dignes pour que les policiers travaillent. Il faut s’occuper de ce quartier”.