Le conducteur vient d’être condamné par le tribunal de police de Bruxelles.

Le tribunal de police section francophone de Bruxelles a jugé un automobiliste pour un comportement pour le moins inhabituel la semaine dernière. L’homme s’était retrouvé coincé sur les rails de tram de la station Lemonnier le 29 décembre dernier. Inhabituel mais pas si exceptionnel. En un an, la Stib a connu en 2018, pas moins de trois situations similaires à hauteur de cette station du centre de la capitale.

Cette fois, c’est un jeune conducteur français qui a dû répondre de son acte devant le tribunal de police de Bruxelles. Il était représenté par l’avocat Patrick Maricot. Ce dernier a expliqué que son client avait consommé un peu d’alcool avant de se retrouver dans cette situation embarrassante. Son véhicule coincé dans la station de prémétro, l’automobiliste avait d’ailleurs immédiatement appelé au secours, en vain, a-t-il précisé.

Le tribunal a estimé qu’il ne se serait toutefois pas retrouvé dans cette situation s’il n’était pas en état d’ébriété. Maître Patrick Maricot a indiqué au juge que son client suivait tout simplement son GPS sur une distance de 600 mètres avant de se retrouver coincé sur les rails de tram.

L’automobiliste ayant toutefois refusé des tests sanguins le jour des faits, il se retrouve condamné à une amende de 600 euros (à multiplier par huit), avec sursis pour les deux tiers, ainsi qu’à un an de déchéance du droit de conduire. Le tribunal lui ordonne également de placer un alcolock sur son véhicule mais le juge a d’emblée précisé que cela semblait compliqué à mettre en place, l’automobiliste résidant en France.