Le parc est, selon les chefs de groupe CDH à la Ville de Bruxelles et à Ixelles, "dans un triste état".

Situé à l’extrémité du territoire de la Ville de Bruxelles et enclavé entre Uccle et Ixelles, le bois de la Cambre est l’un des poumons verts de la capitale. Très prisé par les joggeurs et les familles, le parc est cependant dans un triste état. C’est en tout cas l’avis de Didier Wauters et Goeffroy Kensier, respectivement chefs de groupe CDH au conseil communal de la Ville et d’Ixelles.

"Force est de constater que la Ville ne gère pas ce parc comme il se doit. Nous plaidons donc pour la régionalisation de cet espace vert d’intérêt régional et le transfert de l’entretien et de la gestion."

Selon les deux humanistes, Bruxelles Environnement serait un gestionaire bien plus légitime de cet espace de 123 hectares. "Les avantages de ce transfert sont multiples : économies d’échelle tant pour l’achat de variétés que pour la mise à disposition de paysagistes et de jardiniers, la gestion de la diversité, l’harmonisation du mobilier urbain, etc."

Une reprise des parcs communaux

Les deux élus rappellent que cela fait plusieurs années que la Région a initié une reprise des parcs communaux sur base de demandes faites par les communes. Ce fut par exemple le cas pour les parcs Duden, Fond’Roy et Tournay-Solvay. " Nous espérons que l’intérêt général guide la Ville de Bruxelles et que ces vastes espaces de respiration et de calme deviennent un véritable ‘Central Park’ bruxellois."