Pour le réseau Iris, qui regroupe le CHU Brugmann, le CHU Saint-Pierre, les hôpitaux Iris Sud (les centres hospitaliers Baron Lambert, Etterbeek-Ixelles, Molière-Longchamp et Joseph Bracops), l'institut Jules Bordet et l'hôpital universitaire des enfants Reine Fabiola HUDERF, 52 patients testés positifs au Covid-19 étaient pris en charge aux soins intensifs lundi et 172 dans les autres unités, soit un total de 224 malades hospitalisés contre 325 le 2 novembre dernier au pic de la deuxième vague.

"Il y a bien un net recul du nombre de cas hospitalisés", commente Etienne Wery, administrateur délégué du réseau Iris. "On voit que la diminution est proportionnellement plus lente aux soins intensifs, mais elle se confirme clairement. Il est malheureusement encore nécessaire de rappeler que, ce week-end, 60% de notre capacité de lits de soins intensifs est encore occupée par des cas Covid. La pression reste donc énorme et nous sommes encore loin d'une situation apaisée."

Le constat est similaire aux cliniques universitaires Saint-Luc, comme l'explique le chargé de communication Sylvain Bayet. "Le nombre de patients positifs dans les unités de soins a considérablement diminué, soit 53 personnes aujourd'hui contre près de 90 il y a à peine une semaine. Par contre, le nombre de patients aux soins intensifs reste conséquent avec 31 personnes hospitalisées, soit une unité de moins par rapport à lundi dernier."

A l'UZ Brussel, 94 patients sont soignés pour Covid-19, dont 25 aux soins intensifs. Au cours des dernières 24 heures, quatre nouveaux patients ont été admis et deux patients ont pu quitter l'hôpital.

Pour le groupe Chirec, 49 patients positifs au Covid-19 dont 11 aux soins intensifs sont pris en charge à l'hôpital Delta à Auderghem, 32 patients dont 4 aux soins intensifs sont hospitalisés à la clinique Sainte-Anne Saint-Rémi à Anderlecht et 47 patients Covid+ dont 10 aux soins intensifs sont suivis à l'hôpital de Braine-l'Alleud - Waterloo.