"Je suis très ému car j’ai habité juste en face de ce site quand j’étais petit. Mon père a travaillé ici dans l’hôpital en tant qu’ouvrier durant 43 ans et c’est le fait qu’on ait démoli l’hôpital qui nous a permis de réaliser ce centre administratif résolument moderne", se félicite Vincent De Wolf (MR), bourgmestre d’Etterbeek, qui avait donné symboliquement les premiers coups de pelle du centre administratif il y a près de quatre ans.

Désormais, en longeant l'avenue des Casernes située dans le quartier de la Chasse, c’est un immense mastodonte qui est sorti du sol. A partir de ce mardi, les services de l’administration communale accueilleront le public dans ce nouveau bâtiment, où s’installeront également le CPAS d’Etterbeek, la Mission locale pour l’emploi ainsi que le commissariat de police au rez-de-chaussée.

"Lorsque nous avions lancé l’idée de construire un nouvel hôtel communal sur le site des Jardins de la Chasse, peu de gens pensaient que c’était réalisable", explique le bourgmestre. "Nous avons pourtant réussi et ce sont nos fonctionnaires eux-mêmes qui ont porté ce projet et qui ont conceptualisé toute l’organisation du bâtiment. Ils peuvent être fiers de ce qu’ils ont accompli et nous pensons que les citoyens, eux aussi, adopteront très vite leur nouvel hôtel communal."

Le nouvel hôtel communal d’Etterbeek, adapté aux PMR, est un bâtiment basse énergie qui totalise 14.500 m² de bureaux répartis entre le rez-de-chaussée et le 5ème étage. Il comporte du parking en sous-sol sur 3 niveaux ainsi qu’un funérarium multiconfessionnel. Le bâtiment a été conçu par le bureau d’architecture Jaspers-Eyers Architects en association avec le bureau BAEB.

Dans la foulée de l’administration communale, le CPAS et la Mission locale pour l’emploi s’y installeront également. La Mission locale y ouvrira ses portes le 22 mars et le CPAS accueillera ses usagers dans ses nouveaux bureaux dès le 23 mars. 

La construction du nouvel hôtel communal s’inscrit dans le cadre d’un projet immobilier plus large baptisé les Jardins de la Chasse. Le site concerné s’étend entre l’avenue des Casernes et la rue de Haerne. Il couvre une superficie de 3 hectares et prévoit, entre autres, la création ultérieure de plus de 200 nouveaux logements, de services collectifs et d’un nouvel espace vert en intérieur d’îlot. Tous ces éléments viennent compléter les constructions de logements déjà existantes à savoir les 69 logements passifs de la rue Beckers (résidence Ardea) et les 37 logements passifs de avenue des Casernes (résidence Libelullula).

Le montant des travaux est de 50 millions d'euros et a été assumé sur fonds propre par Etterbeek, sans aucun subside. La désormais ancienne administration communale d'Etterbeek située rue d'Auderghem, dont le bâtiment est trop vétuste, est voué à être démoli. Une polyclinique et du logement y verront le jour.