Derrière les murs de l'ancienne caserne Fritz Toussaint les occupants temporaires s'activent. Dans les locaux de Tomorrow Now Movement, l'équipe peaufine son premier modèle de table de ping-pong pour le moins originale. "On l'a appelée Pink punk. C'est une mini-table avec un trou dans chaque camp. Les joueurs sont libres de choisir les règles. Nous, ce qu'on dit, c'est qu'on prend un shot à chaque fois que quelqu'un la met dans le trou. Mais bon, on finit parfois à côté de la table", explique Laurent Havau, un sourire aux lèvres.

A côté du prototype, presque terminé, une autre table est en construction. "On utilise des anciens panneaux de douche et des vieilles connexions d'aération qu'il y avait sur le site." La récupération est le fil rouge de toutes les créations de Laurent et son équipe. Dehors, les See Users ont transformé une caravane en sauna, destiné à un usage événementiel et privatif. "Le street work-out réalisé avec les moyens du bord a eu beaucoup de succès pendant le confinement, surtout le sac de boxe. On est aussi en train de préparer des bancs et un potager collaboratif."

© BAUWERAERTS DIDIER

Tous ces nouveaux projets résultent du processus participatif organisé par la Société d'aménagement urbain (SAU). L'objectif : alimenter la réflexion sur le programme de reconversion de la caserne ixelloise. De la mi-décembre au mois de mars, quatre soirées collaboratives ont été organisées avec les riverains, les occupants temporaires et les étudiants actifs sur le site. "Les ateliers ont chaque fois réuni une soixantaine de participants et se sont déroulés dans un climat convivial et constructif, précise Gilles Delforge, directeur de la SAU. Un avant-projet d'aménagement des espaces publics a été présenté pour inclure le plus tôt possible les riverains dans la réflexion."

Les usagers ont formulé plus de septante propositions, dont une quinzaine ont été retenues. "Certaines étaient redondantes ou pas réalisables dans le délai imparti. Sur base des aménagements tests choisis par les participants, nous avons débloqué un budget de 32 000 euros qui permettra à l'équipe de See U de les construire ou de les aménager." 

© BAUWERAERTS DIDIER

En face des locaux de Tomorrow Now Movement, le collectif Dallas construit lui aussi des tables de ping-pong, ainsi qu'une cabane pour enfants et une table de banquet à partir de portes de toilettes. Dans un autre bâtiment, deux groupes de jeunes s'activent également. Au fond, le premier construit le cadre d'un grand poulailler mobile qui devrait pouvoir accueillir quatre poules d'ici quelques jours. Quelques mètres plus loin, le second crée des bancs végétalisés, répondant ainsi à la demande des riverains de verduriser le quartier. 

Autant de projets à retrouver dès la fin du mois de mai. Ils seront testés cet été et évalués en septembre par le bureau d'architectes-urbanistes en charge de la reconversion des lieux. Un nouvel atelier participatif sera alors organisé. La guinguette de See U vous attend quant à elle dès ce week-end.

© BAUWERAERTS DIDIER