Les amendes administratives pourront s’élever jusqu’à 62.000 €.

Ce lundi, une opération propreté a commencé dans le quartier Matonge pour une période de six semaines. Depuis plusieurs mois , un travail de sensibilisation a été réalisé tant auprès des commerçants que des habitants. Les agents constatateurs communaux ont rencontré chaque commerçant de la galerie Matonge et des environs afin de rappeler l’obligation d’avoir un contrat de gestion d’enlèvement des déchets.

Désormais, l’objectif est clair : supprimer les dépôts clandestins qui sont régulièrement déposés devant l’entrée du cinéma Vendôme. Les amendes administratives pourront s’élever jusqu’à 62.000 €. "Chacun doit pouvoir se rendre compte de ce que son action implique pour les autres en termes de respect de la propreté publique", explique le bourgmestre Ecolo Christos Doulkeridis.

Plusieurs comportements problématiques ont été identifiés. Des riverains déposent leurs sacs de déchets ménagers en dehors des jours de collecte, des commerçants utilisent des sacs ménagers au lieu des sacs prévus dans leur contrat de gestion des déchets (les sacs fushias) ou encore les dépôts clandestins générés par des personnes non-résidentes.

Depuis vendredi matin, les agents de Bruxelles-Propreté, en binôme avec les gardiens de la paix effectuent un porte à porte afin de rappeler à chaque habitant comment et quand sortir leurs déchets ménagers, des supports de communication ont été réalisés spécialement pour le quartier.