Selon le centre de crise du SPF Intérieur, la décision de procéder à l'évacuation a été prise par le chef de la sécurité de l'ambassade. La police locale d'Uccle a été mise au courant des informations parues sur internet.

Il s'agirait entre autres de messages publiés sur des réseaux sociaux de type Facebook appelant à un raid contre l'ambassade. Etant donné que, dans le passé, différentes ambassades israéliennes dans le monde ont été la cible d'attentats, le chef de la sécurité de l'ambassade n'a souhaité prendre aucune risque et le personnel a été invité, à partir de 13h00, à regagner son domicile.

Cet article génère un nombre très important de commentaires qui doivent être tous revus en raison du sujet abordé. Il ne nous est matériellement pas possible d’assumer cette charge additionnelle. En conséquence, cet article ne sera pas ouvert aux commentaires. Veuillez nous en excuser. Merci de votre compréhension. La modération.