Les festivités prévues pour ce jubilé d'or sont annulées en raison de la pandémie de Covid-19 mais de nombreux évènements culturels et paroissiaux figurent déjà à l'agenda de 2021 et 2022. Fasciné par Paris et sa basilique du Sacré-Cœur de Montmartre, Leopold II lance la construction du sanctuaire belge en 1905. Le souverain rêvait d'un temple néo-gothique grandiose mais seules les fondations étaient achevées lorsqu'éclata la Première Guerre mondiale en 1914.

Les plans initiaux sont remplacés en 1926 par ceux de l'architecte gantois Albert van Huffel et c'est le 11 novembre 1970, plus de soixante ans après la pose de la première pierre, que sont célébrés la fin des travaux sur la colline de Koekelberg.

Le panorama offert à plus de cinquante mètres de hauteur ou la coupole pesant 44.000 tonnes ne sont pas les seuls trésors que viennent découvrir les 32.000 visiteurs annuels de la basilique. Le sous-sol et la cave de l'édifice renferment plusieurs salles de réception ainsi qu'un restaurant qui a dû déposer le bilan à cause de la crise sanitaire. La structure en béton armé, les blocs de terracotta et les lignes sobres participent eux aussi au pouvoir d'attraction exercé par le monument sur les amateurs d'art déco.

Les messes dominicales qui, selon Martine Motteux-Abeloos, directrice générale de l'église, rassemblent 1.000 personnes en moyenne sont, tout comme les autres évènements culturels et paroissiaux, annulés en raison de la crise sanitaire provoquée par le coronavirus. De nombreux projets en cours de préparation devraient cependant voir le jour en 2021 et 2022.

La basilique devrait ainsi accueillir en juin prochain l'exposition "Together" en coopération avec le Musée d'Art religieux moderne, ou encore les compositions et la crèche fleurie de la Royal Belgian Flower Arrangement Society (RBFAS) à l'occasion des fêtes de Noël en 2022.

Et si les festivités du jubilé d'or de la fin des travaux de la basilique de Koekelberg ne peuvent avoir lieu ce mercredi, les 70 ans de la sacralisation du monument devraient être célébrés de manière folklorique le 17 octobre 2021.