Les images ont fait le tour du monde: lors de "La Boum" au Bois de la Cambre, une femme a été percutée de plein fouet par un cheval de la police. Sur les réseaux sociaux, cette dernière a pris la parole pour expliquer ce qu'il s'est passé.

"Je venais de me faire arroser par une autopompe, donc j’étais déjà sonnée. Spontanément, j’enlève mon t-shirt pour le tordre car il fait un peu froid. Mais je n'ai même pas eu le temps de tourner la tête que la cavalerie m'est passée dessus", explique-t-elle sur Facebook.

Si elle dit être venue au Bois de la Cambre pour boire un verre et profiter du soleil, elle a finalement été percutée par un cheval: "Je suis tombée KO. Je ne me souviens plus de rien. Tout ce que j'ai vu, c'est les gens autour de moi. Cela aurait pu être fatal, j'ai eu beaucoup de chance." Barbara a de nombreux hématomes suite à ce choc et elle explique aussi qu'elle souffre encore des cervicales.

De son coté, la police avait réagi à cet incident: "Nous intervenons en plusieurs phases. Il y a d'abord des messages d'avertissement pour demander aux gens de se disperser. Si le message n'est pas compris, la police de première ligne, à pied, intervient. Si des personnes reviennent, nous faisons alors intervenir la deuxième ligne avec les cavaliers et les maîtres-chiens pour protéger les collègues".