Le flou pour la foire du midi était encore à dissiper depuis le dernier CNS, puisque seuls les événements forains de moins de 400 personnes étaient autorisés à partir du 1er juillet.

Mais selon un communiqué de la Ville de Bruxelles et des syndicats forains, leurs demandes ont été entendues puisqu'un arrêté ministériel prévoit l'autorisation de la foire, apprend-on sur la RTBF.

Prévue à la base du 18 juillet au 23 août, celle-ci aura lieu finalement du 1er au 31 août. Un léger décalage donc dans les dates par rapport aux autres années.

“Après ces longues semaines d’incertitude où nous nous sommes battus pour son maintien, c’est une réjouissante nouvelle pour la dynamique économique de notre Ville”, a déclaré Fabian Maingain, échevin des affaires économiques.

"Cela nous paraissait impossible mais on l'a fait. Les Bruxellois et tous les Belges pourront à nouveau profiter des attractions et manger des smoutebollen (des croustillons) avec bien entendu toutes les mesures sanitaires pour garantir la sécurité de nos visiteurs", a annoncé pour sa part Patrick de Corte, président de l'Union professionnelle des Forains de Bruxelles. Lui qui avait déclaré précédemment qu'ils seraient "foutus" si aucune décision n'était prise dans ce sens. "C'est ridicule de permettre des fêtes foraines avec 400 personnes maximum. Pour les petites kermesses de village, ce n'est pas un souci, mais pour les moyennes et grandes foires, c'est impossible", avait-il ajouté.

Évidemment, l'enjeu sera de faire respecter toutes les mesures de sécurité. Que ce soit pour faire respecter les précautions au niveau de l'hygiène, au nombre maximum de personnes autorisées (400 à partir du 1er juillet mais 800 à partir d'août donc) ainsi qu'au respect de la distanciation sociale et/ou du port du masque.