Bruxelles

En réponse à une interpellation du conseiller communal cdH Hamza Fassi-Fihri qui s'est fait écho des revendications du collectif "Free 54", l'échevine bruxelloise du Commerce Marion Lemesre a annoncé, lors du conseil communal de lundi soir, que des aménagements urbains vont être réalisés place Sainte-Catherine. 

L'échevine projette de décaler les terrasses plus près de la rue et de réinstaller quatre bancs près de l'église. Elle relève toutefois que les riverains se sont plaints des nuisances sonores causées par les rassemblements de jeunes du collectif en soirée. "J'espère que dorénavant les jeunes comprendront que la place Sainte-Catherine n'est pas un terrain de foot, n'est pas une boîte de nuit et que les riverains ont le droit de dormir la nuit", a déclaré Marion Lemesre. "On doit avoir des comportements respectueux et adaptés aux différents lieux. (...) Cette place est à tout le monde, à eux certes, mais aussi aux commerçants et aux riverains. Il faut aussi protéger les commerçants et les riverains de ce chantage qu'ils subissent aujourd'hui. Au niveau de la propreté, d'importantes quantités de déchets sont systématiquement ramassés au lendemain de ces rassemblements."

Le collectif citoyen Free 54 a organisé de multiples regroupements via les réseaux sociaux ces dernières semaines et l'été dernier, à la suite du retrait de mobiliers urbains et du déploiement des terrasses des établissements horeca sur la place.