Bruxelles

La victime est décédée de ses blessures en fin de matinée ce samedi.

La DH apprend que des policiers de la zone Bruxelles Capitale Ixelles (Polbru) sont intervenus pour un homme qui menaçait ses proches rue des Chaisiers au cœur de la capitale. L'homme aurait perdu ses moyens et se serait mis à tout casser dans l'habitation où il se trouvait avec sa famille. Ce sont les parents de l'homme qui ont la police, disant que leur fils se montrait extrêmement violent dans leur appartement, confirme le parquet qui précise que l'homme avait 51 ans.

"Les services de police se sont dépêché sur place et ont constaté que R.A. était en possession d’un sabre. Le suspect aurait cassé la fenêtre avec son arme et aurait tenté de sauter à travers cette même fenêtre. La police a tenter d’entamer des négociations avec le suspect, mais en vain. Ils l’ont sommé à plusieurs reprises de déposer son arme et ont fait usage du gaz lacrymogène afin de neutraliser le suspect", ajoute le parquet.

3 balles dans le ventre

R.A. ne s'est pas calmé et aurait attaqué un policier avec son sabre. "Le policier a fait usage de son arme. Le suspect a reçu 3 balles dans le ventre. Il a été pris en charge par les services de secours, mais est décédé dans le courant de la matinée. Le policier n’a pas été blessé", explique le parquet.

Le parquet a demandé de maintenir les lieux, le labo est requis sur place et un expert en balistique. Comme la procédure standard le prévoit, deux enquêtes sont menées en parallèle. Une enquête sur la menace par arme de R.A. et une autre enquête sur l’usage de l’arme par les services de police. Le sabre du suspect et l’arme du policier ont été saisies.