Alors que les bars de la Région Bruxelloise sont déjà fermés depuis le 7 octobre, la police a mis fin à une soirée clandestine dans un bar à chicha de la commune d'Anderlecht, rapporte le quotidien flamand Het Nieuwsblad.

Alertées par un appel téléphonique, les forces de l'ordre se sont rendues dans le bar situé près de la gare du Midi ce vendredi. Malgré les stores baissés, les agents de police sont entrés dans l'établissement et ont découvert plusieurs dizaines de fêtards.

La police a alors procédé, non sans calme, à l'évacuation des lieux. Plusieurs personnes ont tenté de fuir cette soirée illégale. "Il y a eu un mouvement de foule", explique Kathleen Calie, porte-parole de la zone de police Bruxelles-Midi, à Sudinfo. "Une seule personne a été arrêtée car elle se montrait récalcitrante et incitait à la rébellion", précise-t-elle.

Selon les vidéos postées sur les réseaux sociaux, les nombreux participants ne portaient pas de masques. Près d'une centaine de personnes étaient présentes, bien que la police ne puisse pas le confirmer. Six PV ont été établis à charge de l’exploitant des lieux et de l’individu arrêté. Les autres participants ont reçu un rapport pour non-respect des mesures corona.