Les actions des syndicats organisées ce lundi 28 septembre au niveau national ont un impact important sur le réseau de la STIB. Le métro est particulièrement touché. Trois lignes sur quatre circulent et accusent beaucoup de retard. Résultat les rames de métro sont surchargées. "La société de transport public met tous les moyens à sa disposition pour permettre à ceux qui n’ont pas d’autres alternatives de se déplacer, indique la porte-parole de la Stib Françoise Ledune. Néanmoins, le manque de conducteurs et de chauffeurs ne permet pas d’assurer toutes les lignes ni les fréquences habituellement offertes en semaine". 

Dès lors, des surcharges importantes ont été constatées dans le métro ce matin à l’heure de pointe. La STIB invite ses voyageurs à n’emprunter les transports publics que s’ils n’ont pas d’autres alternatives ou à décaler leurs horaires, afin d’éviter de surcharger les lignes qui circulent et permettre à ceux qui en ont vraiment besoin de se déplacer en toute sécurité. La STIB déplore cette situation qui nuit à ses voyageurs.

La STIB continuera à informer ses voyageurs en temps réel toute la journée via ses moyens de communication habituels : le site Internet stib.brussels, le Customer Care (070/23.2000), l’application mobile de la STIB et les réseaux sociaux (page Facebook facebook.com/lastib et compte Twitter (@stibmivb).

© Dounia Salimi