Un défi important pour la société bruxelloise de transport public, qui a déjà recruté près de 700 nouveaux collaborateurs en 2019. Pour attirer du personnel pour la conduite des bus spécifiquement, la Stib lance une nouvelle application, SimBus.

Créer des vocations

Grâce à ce simulateur de conduite d’un bus, la Stib veut faire connaître la réalité du métier et créer des vocations. Début 2019, la Stib annonçait plus de 800 postes à pourvoir (remplacements et postes supplémentaires) et avoir besoin de plus de 500 nouveaux chauffeurs. Fin août, plus de 1 000 contrats avaient déjà été signés. D’ici la fin de l’année, la Stib espère encore recruter une cinquantaine de personnes à la conduite, dont près de 30 personnes pour le bus. Ce sont ainsi 500 chauffeurs, conducteurs et conductrices, principalement pour les bus et les trams, qu’il faudra encore recruter l’année prochaine afin de répondre à l’évolution de l’offre de transport public dans la capitale et offrir toujours plus de solutions de mobilité aux voyageurs.

Tester la conduite d’un bus

Pour attirer de nouveaux talents, notamment à la conduite, le département du recrutement de la Stib diversifie les approches depuis plusieurs années. SimBus est une application de simulation de conduite d’un bus de la Stib utilisant des images réelles du réseau. L’application, téléchargeable gratuitement (sur l’App Store et Google Play), permet de s’essayer à la conduite d’un bus sur le réseau. L’application propose plusieurs niveaux de difficultés croissants et permet de tester la conduite sur trois vraies lignes de bus du réseau. Le joueur ou la joueuse doit effectuer les bonnes actions dans le temps imparti afin de poursuivre sa route. Ils peuvent ensuite partager leur score sur les réseaux sociaux et le comparer avec celui des autres.