Le coude-à-coude annoncé a bel et bien eu lieu à Woluwe-Saint-Pierre. La Liste du Bourgmestre de Benoît Cerexhe (31,72%) et l’Open-MR d’Alexia Bertrand (30,83%) terminent à égalité avec douze sièges. Ecolo (20,64%) réalise une performance remarquable et termine avec 7 sièges, soit 4 de plus qu’en 2012. DéFi (11,40%) perd 1 siège et termine à 3 sièges.

Malgré ces résultats, la tension politique reste palpable à Woluwe-Saint-Pierre en ce soir d’élection. En coulisse, le jeu politique bat son plein pour désigner une majorité. La logique voudrait que la Liste du Bourgmestre (LB) et l’Open-MR, premiers partis de la commune, s’allient pour former une majorité. Pourtant, il semble difficile d’imaginer ces deux listes gouverner ensemble au vu des dernières années. On se dirigerait donc très probablement vers une alliance LB-Ecolo, déjà dans la majorité depuis 2012. C’est en tout cas ce que confie Christophe De Beuckelaer, cinquième sur la Liste du Bourgmestre. “Il y a deux partis qui gagnent en sièges, la LB et Ecolo, le message des électeurs semble clair. C’est donc vers Ecolo qu’il faut se tourner pour les premiers contacts”.

A seulement 100 mètres de là, au siège de l’Open-MR, les visages sont fermés, malgré les douze sièges obtenus. La porte reste évidemment ouverte du côté du côté des libéraux, mais on ne se fait pas trop d’illusions. Alexia Bertrand, tête de liste, estime que “le CDH espérait construire une majorité avec Ecolo déjà avant les élections.” Le contrat est rempli. La cheffe de cabinet de Didier Reynders félicite d’ailleurs la Liste du Bourgmestre pour ce score et souligne un résultat “formidable” pour Ecolo. Pour la tête de liste, “le MR peut être fier de ce score après six ans d’opposition. Nous avons montré que nous restons une force importante à Woluwe-Saint-Pierre. Nous continuerons le combat. C’est le début d’une belle histoire.”

En 2012, le MR avait fortement critiqué la manoeuvre de Benoît Cerexhe, consistant à rallier toutes les forces contre le MR pour le renvoyer dans l’opposition l’accusant de “ne pas respecter le choix des électeurs”. Ce scénario semble pourtant se profiler une fois de plus. “La majorité la plus naturelle, à Woluwe-Saint-Pierre, c’est MR-CDH”, revendique Alexia Bertrand. “Si nous n’y sommes pas, ce ne serait une fois de plus pas respectueux du choix de l’électeur.”

Une autre grande inconnue concernait Serge de Patoul. Ce candidat Défi est conseiller communal depuis 1976. Vu les résultats, Benoît Cerexhe n’a plus besoin de DéFi pour gouverner. Ayant perdu un siège ce soir, ils font même partie des “perdants” désignés par Christophe De Beuckelaere. A voir si Défi restera dans “la belle équipe”...


Mise à jour lundi 15/10/18 02h47 

Le bourgmestre sortant, Benoît Cerexhe (CDH), reconduit finalement une majorité CDH, Ecolo, Défi. L’Open-MR d’Alexia Bertrand est une fois de plus renvoyé dans l’opposition malgré un nombre de sièges équivalent à celui de la Liste du Bourgmestre. La tête de liste Open-MR déplore cette décision et dénonce "un jeu politique qui l’emporte sur l’intérêt général et le vote du citoyen. Le bourgmestre dément et veut "perpétuer un projet commun avec l’ancienne majorité".