Le port du masque sera obligatoire dès lundi, le 27 juillet prochain, sur trois artères commerciales de la Ville de Bruxelles à savoir le piétonnier, la rue Neuve, et la rue Marie-Christine, à Laeken, a indiqué jeudi soir le bourgmestre de la Ville Philippe Close (PS).

Le port du masque est également obligatoire sur l'ensemble des marchés, brocantes et fêtes foraines en ce compris la Foire du Midi, a-t-il confirmé, dans la foulée des annonces du Conseil National de Sécurité et des discussions menées dans la foulée au Conseil Régional de Sécurité (CoReS). "Même si à Bruxelles, les chiffres ne démontrent pas un rebond à l'heure actuelle, j'appelle tout le monde à rester attentif. Il est observé selon les chiffres de traçage que les foyers d'infection sont plutôt observés dans la sphère privée (mariages, diners, barbecues..). Les mesures sanitaires doivent être respectées pour vous et pour les autres", a indiqué le bourgmestre, s'adressant à la population.

Comme décidé au CNS, les établissements horeca devront tenir des registres de leurs clients sur un modèle qui sera développé en concertation avec le Fédéral et la fédération Horeca dans les prochains jours.

"Nous allons accompagner les établissements Horeca sur la Ville face à cette nouvelle contrainte sur leur activité", a commenté à ce propos l'échevin du Commerce, Fabian Maingain (DéFI).

Les Night shop devront fermer à 22h sur l'ensemble de la Ville. Les contrôles commenceront au plus tard le lundi 27 juillet, le temps pour la Ville de mettre en place le cadre juridique autour de ces mesures, ont précisé les autorités communales.

Par ailleurs, on relèvera que le nombre de rues soumises à l'imposition du masque ne manquera pas de fluctuer d'une commune bruxelloise à l'autre. A Evere, le bourgmestre faisant fonction a pris un arrêté pour l'imposer dans seize rues et places.