Bruxelles

Pas peu fier "d’avoir débusqué le monstre du Loch Ness ixellois" , Gautier Calomne (MR) a interpellé le bourgmestre Willy Decourty (PS) ce mercredi à propos de l’état d’avancement du parking souterrain de la place Flagey. "Quelle est la date de clôture des travaux du parking et quand les premières voitures pourront-elles y stationner ?" , a interrogé le conseiller communal. Gautier Calomne a également demandé "si une solution relative au caractère inondable du parking avait été dégagée" . Autres inquiétudes de l’élu MR : quid de la gestion quotidienne du parking, des tarifs pratiqués ainsi que la possibilité de conditions préférentielles d’accès pour les riverains ? "C e sont les questions qui reviennent régulièrement de la part des habitants du quartier, mais aussi des commerçants qui sont inquiets pour l’avenir de leurs activités" , explique-t-il. Selon l’élu MR, le problème aigu de stationnement, combiné aux chantiers de la rue de Vergnies et de la rue Malibran, pose "de graves problèmes" en termes de mobilité dans le quartier. "Il est urgent de répondre aux attentes de ceux qui habitent, travaillent et fréquentent ce quartier. Le bourgmestre s’est voulu rassurant. "Tout est en ordre au niveau de la commune d’Ixelles , a-t-il expliqué. Le parking est aménagé et peut donc fonctionner." Cependant, Willy Decourty a expliqué que deux problèmes subsistaient au niveau régional. "L’un a trait au fait que les ascenseurs ne sont toujours pas installés pour l’accès au parking. L’autre, au fait que la Région n’a pas encore pu transférer la propriété du parking à la commune en raison de travaux d’infiltration à réaliser avant la réception définitive du chantier." D’après les autorités communales, ces deux problèmes devraient " en principe" être résolus rapidement. Le bourgmestre a encore ajouté que le concessionnaire du parking n’avait pas encore été désigné mais que la procédure était en cours et que, "dès lors, la question des tarifs et des conditions riveraines ne se posait pas encore" .