La réunion de la commission de l'infrastructure du parlement bruxellois au cours de laquelle les députés entendront les explications du gouvernement régional au sujet du réaménagement de l'avenue du Port était déjà prévue de longue date, a tenu à préciser mercredi après-midi le cabinet de la ministre bruxelloise des Travaux Publics, Brigitte Grouwels.

Dans l'opposition, le MR avait annoncé en début d'après-midi qu'il avait été suivi par le bureau élargi de l'assemblée bruxelloise d'organiser une réunion anticipée du parlement bruxellois sur ce dossier, une information confirmée au parlement bruxellois.

Le cabinet de la ministre CD&V a souligné que la réunion du 21 septembre en elle-même avait déjà été programmée pour épuiser un ordre du jour fixé avant les vacances parlementaires.

Le point concernant l'avenue du Port a été ajouté par le bureau élargi, a ajouté le porte-parole de la ministre.

Ce dossier a agité au cours de l'été le gouvernement bruxellois dont les ailes CD&V et Ecolo ont été les fers de lance de thèses diamétralement opposées quant à l'opportunité d'entamer le chantier de réaménagement. Celui-ci avait fait l'objet d'un permis de construire en bonne et due forme délivré sous le gouvernement sortant.

Les Verts, suivis en cela par certains socialistes et la section cdH de la Ville de Bruxelles se sont fait le relais d'un comité d'habitants, d'Inter-Environnement et de l'ARAU pour demander une modification du projet en intégrant le sauvetage de 300 platanes bordant cette artère, et le maintien de pavés comme revêtement de sol.

La ministre CD&V Brigitte Grouwels souhaite quant à elle que le chantier soit exécuté comme prévu. Selon elle, les arbres seront remplacés par des arbres de taille adulte moins dommageables pour l'entretien de la chaussée.