Bruxelles

Les services spécialisés de la police fédérale on inspecté les lieux avec un chien pisteur. 

Le Woluwe Shopping Center a été évacué ce vendredi en fin d'après-midi suite à une alerte à la bombe. Selon une information du Soir, un email menaçant aurait été envoyé au comptoir d'accueil du Woluwe Shopping Center.

"Tout le monde a été évacué sur décision des propriétaires du Shopping", s'est contenté d'affirmer Michaël Jonniaux, chef de corps de la zone de police Montgomery (Etterbeek, Woluwe-Saint-Pierre, Woluwe-Saint-Lambert).


Les centres commerciaux Woluwe Shopping Center, Docks Bruxsel et Westland Shopping Center ont tous les trois étaient ciblés ce vendredi par une alerte à la bombe, indique la porte-parole de la police de Bruxelles-Midi (Anderlecht, Forest et Saint-Gilles), Dorothée Cattrysse, confirmant une information de plusieurs médias. Cette dernière précise qu'il n'y a pas eu d'évacuation proprement dite au Westland Shopping Center d'Anderlecht. Comme l'heure de la fermeture approchait, seules les nouvelles entrées ont été interdites. Des contrôles de sécurité ont de plus été effectués.

Le Woluwe Shopping Center, situé dans la commune bruxelloise de Woluwe-Saint-Lambert, a lui bel et bien été évacué, a indiqué vers 18h00 la police de Montgomery (Etterbeek, Woluwe-St-Lambert et Woluwe-St-Pierre). Des équipes spécialisées ont été envoyées sur place pour inspecter les lieux.

Olivier Slosse, le porte-parole de la police de Bruxelles-Ixelles, confirme également que le centre Docks Bruxsel a été évacué par mesure de précaution à la demande de l'exploitant. Une vérification sera par la suite effectuée par une équipe spécialisée.

"J'étais en train de payer un article quand une alarme a retenti dans tout le shopping", explique Margaux Bedoret, une cliente présente au Woluwe Shopping Center au moment des faits. "Ensuite il y a eu une annonce qui nous a ordonné de quitter le shopping pour notre sécurité, calmement et sans notre véhicule. Entre temps moi j'avais déjà récupéré ma voiture donc j'ai pu sortir mais de nombreuses personnes ont du sortir à pied et attendent toujours de pouvoir récupérer leur voiture. Quand on a quitté le centre commercial on était encore assez calme mais on a très vite senti la panique augmenter."

Contacté, le bourgmestre de Woluwe-Saint-Lambert Olivier Maingain (Défi) affirme avoir été en contact permanent avec la police. Il y a eu une inspection des lieux par un chien-maître pisteur.

L'évacuation du centre commercial de Woluwe s'est déroulée correctement et sans souci.