La Ville de Bruxelles invite les Bruxelloises et les Bruxellois à s’impliquer davantage pour fleurir, végétaliser l’espace public dans leur quartier. 

A l’ordre du jour du conseil communal de la Ville de Bruxelles ce lundi 20 avril, l’autorisation de végétaliser l’espace public offrira aux Bruxelloises et Bruxellois "Ça plante pour moi", un portail numérique unique dédié à la végétalisation et au fleurissement de l’espace public. Le permis de végétaliser répond à deux objectifs conjoints : développer le vivre-ensemble et donner d’avantage de place à la nature en ville. Toute une série d’actions sont évidemment suspendues jusqu’à à la fin du confinement. Mais en attendant, ce nouveau site offre déjà une panoplie d’informations, conseils, possibilités et soutiens.

"Installer une plante grimpante sur la façade de son habitation, adopter et fleurir un pied d’arbre, installer des bacs à jardiner, de fleurs, plantes aromatiques devant chez soi, … Les possibilités ne manquent pas. Elles deviendront accessibles en un clic, assure l’échevine des Espaces verts, Zoubida Jellab (Ecolo), convaincue que la nature doit avoir une place centrale dans notre quotidien. Ses bienfaits ne sont plus à démontrer : elle nous protège de la chaleur, offre ombrage et oxygène, filtre les particules fines. Prendre soin de soi et des autres, c’est également prendre soin de notre environnement de vie." 

Le permis de végétaliser permettra aux habitants, commerçants, collectifs, associations de devenir les maillons forts du renforcement de la présence de la nature en ville. Les demandes peuvent être enregistrées, dès à présent, via le site Ca plante pour moi. L’autorisation sera accordée aux bénéficiaires par le service des Espaces verts à l’issue d’une étude de faisabilité technique de la demande. Une fois le confinement levé, les agents spécialisés de la Ville de Bruxelles accompagneront et renforceront de leur expertise les projets de végétalisation. En retour, les bénéficiaires s’engageront à jardiner dans le respect de l’environnement et en autonomie, à entretenir régulièrement l’espace vert et à en assurer la propreté.

"Ensemble, nous pouvons changer le visage de Bruxelles. Profitez de cette période de pause forcée pour découvrir l’éventail de possibilités qui s’offre à vous. En un clic, le service des Espaces verts prévoit l’installation gratuite de votre plante grimpantes, bac de végétalisation, etc. Ensuite, ce sera à vous de jouer !", conclut Zoubida Jellab.